Cholestérol, Statines et infarctus

Publié le 19 Avril 2013

Cholestérol, Statines et infarctus

Beaucoup d’écrits sur le cholestérol depuis des mois, et les médecins et scientifiques ne sont pas tous d’accord. Pourtant il y a des certitudes.

Mon retour d’expérience de consultation de ces dernières semaines, est qu’il y a encore, mauvaise compréhension, et des traitements arrêtés à tort.

Ce billet est donc un court résumé à l’usage de mes patients.

Pour résumer mon opinion de médecin traitant /médecin de terrain :

Certains médicaments « anti-cholestérol » de la famille des statines (si elles sont bien supportées) sont à poursuivre :

-en prévention secondaire*

-et en prévention primaire** en cas de facteurs de risque cardio-vasculaire associés.

Les autres familles d’hypocholestérolémiants*** sont discutables.

Ainsi certains de mes patients avec un haut taux de cholestérol n’ont pas de traitement.

*Prévention secondaire : Vous avez fait un infarctus, un AVC, vous souhaitez éviter une récidive = certaines statines ont fait leur preuve de leur efficacité. N’arrêtez pas, sauf urgence, sans avis médical.

**Prévention primaire avec facteurs de risque cardio-vasculaires : Vous n’avez pas fait d’infarctus ni d’AVC, mais vous êtes fumeur ou fumeur récent, et/ou hypertendu, et/ou diabétique et/ou dans une famille à infarctus précoces, et vous avez un LDL cholestérol élevé, certaines statines ont fait leur preuve de leur efficacité.

*** Les autres familles d’hypocholestérolémiants : une efficacité relative sur la baisse du taux de cholestérol mais celle-ci n’est pas (ou peu) corrélée à une réduction significative de la mortalité cardiovasculaire. Raison pour laquelle, nombreux médecins ou scientifiques pensent qu’il ne faut pas se polariser sur le taux de cholestérol. Ce dernier serait un « marqueur » de risque mais pas un « facteur » de risque. Ainsi il n’est pas exclu que les statines soient efficaces dans cette prévention de maladies cardio-vasculaires par d’autres actions que celles de la baisse du cholestérol (action anti inflammatoire sur la paroi des artères ?)

Ce billet est volontairement court, et simpliste. Pour aller plus loin, je conseille de lire le rappel à l’ordre de la HAS (Haute Autorité de Santé) de février 2013 http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1360516/pour-un-bon-usage-des-statines

et pour comprendre la « saga » du cholestérol, de lire l’excellente synthèse de mon confrère Dominique Dupagne : http://www.atoute.org/n/La-saga-du-cholesterol.html

Dr F.Dussauze

Pas de conflits à déclarer dans les références citées.

Rédigé par Dr Frédéric Dussauze

Publié dans #statine, #cholestérol, #Controverses, #prévention, #AVC, #cardio, #cardio-vasculaire, #Diabète, #HTA

Repost 0
Commenter cet article

web design software 13/03/2014 12:52

The association of Cholesterol with heart attacks is true and it is sad the number of deaths due to heart attacks is in a roll. The lack of knowledge or carelessness regarding a healthy diet leads to Cholesterol and other health problems. You have made a good study regarding these facts and thanks very much.

Un patient satisfait 20/07/2013 15:39

Ca c'est sympa. C'est vrai qu'on est obligés de se poser des questions avec toutes les infos contradictoires de la presse.