Contraceptifs à prOscrire ? Lesquels sont incriminés ?

Publié le 31 Décembre 2012

Contraceptifs à prOscrire ? Lesquels sont incriminés ?

Mise à jour du 30 décembre 2012, voir la dernière publication de l'ANSM ici.

Avant toute reflexion, rappelons

  1. que les accidents de thrombose sous contraceptifs oraux restent heureusement très rares

  2. quelque soit l'information qu'on vous a donnée, ou que vous avez lue, il ne faut pas se précipiter à arrêter votre pilule sans l'avis de votre médecin

  3. que TOUTES les pilules, à priori, favorisent le risque de thrombose quelque soit la génération de pilule, mais ce risque est plus notable pour certaines.

  4. Que les autres facteurs de risques de thrombose doivent être pris en compte dont en numéro 1 le tabagisme.

Quelle est l'info ?

Pour simplifier : les femmes qui utiliseraient les contraceptifs oraux contenant du désogestrel ou du gestodène ou de la drospirénone, auraient un risque de thrombose veineuse (phlébite, embolie pulmonaire). Cet évenement serait deux fois plus élevé que chez les femmes utilisant un contraceptif oral contenant du lévonorgestrel.

Il faut rappeler que la HAS avait déjà englobé (cliquer ici, voir page 5 cette publication de juin 2012) le norgestimate comme molécule potentiellement à risque thrombotique.

Par ailleurs, même si ce n'est pas cité par Agence, il faut relever le cas du cyprotérone (voir ici) utiliser comme moyen de contraception (indication officieuse) et... de traitement anti Acné(indication officielle)...

Enfin, l’ANSM rappelle qu’il existe également un risque de thrombose artérielle (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde), quelle que soit la génération de la pilule utilisée, en comparaison aux femmes non utilisatrices de contraceptifs oraux.

"Désogestrel, Gestodène, Drospirénone, Norgestimate, Cyprotérone, Contraceptifs de 3 ème et 4ème génération remis en question par ces publications, d'accord, mais où en trouve t on ?"

Desogestrel :

On en trouve dans :

  • Mercilon ®

  • Désobel 150/20 ®

  • Désogestrel Ethinylestradiol Biogaran 150/20®

  • Varnoline ®

  • Désobel 150/30 ®

  • Désogestrel Ethinylestradiol Biogaran 150/30 ®

  • Varnoline continu ®

  • Cérazette ®

  • Désogestrel Ratiopharm 75 μg ®

remarque : Le cérazette ® (ou Désogestrel Ratiopharm 75 μg ®) ne contient que de la progestérone desogestrel, molécule incriminée par les différentes publications, mais ne contient pas d'oestrogènes. Or, pour certains médecins, l'action négative thrombotique sus décrite serait hautement favorisée par les oestrogènes et les progestatifs lutteraient contre cet effet. En fait ce qu'on pourrait reprocher à ces progestérones de troisième génération serait de ne pas lutter aussi efficacement que les progestérones de 1ère et 2 ème génération. Pour simplifier les progestatifs seraient finalement "anti thrombose", mais pas assez en ce qui concerne le contraceptifs oraux de 3 ème et 4 ème génération.(lire le billet du Dr Zaffra, (cliquez ici). Certaines études le confirmeraient (voir ici table 2) , alors que dans d'autres notamment ESTHER (EStrogen and THromboEmbolism Risk)(cliquez ici) c'est bien l'effet négatif de la progestérone Désogestrel qui est cité. A suivre.

Gestodène

Dans la composition de :

  • Mélodia ®

  • Minesse ®

  • Sylviane ®

  • Edenelle ®

  • Gestodène Ethinylestradiol 60/15 Biogaran / Teva ®

  • Harmonet ®

  • Méliane ®

  • Carlin 75/20 ®

  • Efezial 75/20 ®

  • Félixita 75/20 ®

  • Gestodène Ethinylestradiol 75/20 (Actavis / Arrow / Biogaran / EG /Ranbaxy / Ratiopharm / Sandoz /Teva / Zentiva / Zydus)®

  • Minulet ®

  • Monéva ®

  • Carlin 75/30 ®

  • Efezial 75/30 ®

  • Félixita 75/30 ®

  • Gestodène Ethinylestradiol 75/30 (Actavis / Arrow / Biogaran / EG /Ranbaxy / Ratiopharm / Sandoz /Teva / Zentiva / Zydus) ®

  • Phaéva ®

  • Tri-Minulet ®

Drospirénone

Composé retrouvé dans :

  • Jasmine ®

  • Convuline ®

  • Drospibel 3 mg/ 30 μg ®

  • Drospirenone Ethinylestradiol 3 mg / 30 μg Biogaran ®

  • Jasminelle ®

  • Bélanette ®

  • Drospibel 3 mg / 20 μg ®

  • Drospirenone Ethinylestradiol 3 mg /20 μg Biogaran®

  • Jasminelle continu ®

  • Drospirenone Ethinylestradiol 3 mg / 20 μg Biogaran continu®

  • Yaz ®

  • Rimendia ®

Norgestimate

Dans les contraceptifs :

  • Cilest ®

  • Effiprev ®

  • Tricilest ®

  • Triafemi®

Cyprotérone
  • Cyprotérone éthynilestradiol Ratiopharm ®

  • Acétate de ciprotérone EG ®

  • Diane 35 ®

  • Androcur ®

  • liste non exhaustive

  • A noter que ces "pilules" à base de cyprotérone sont prescrites et décrites comme des pilules contraceptives mais elles ne le sont pas officiellement, car indiquées pour notamment lutter contre l'acné

La liste des contraceptifs oraux commercialisés en France au 1er septembre 2012 est consultable à cette adresse:http://ansm.sante.fr/content/download/43792/569005/version/1/file/liste_Contraceptifs_oraux_.pdf

rappel :

14 décembre 2012 : Suite aux récentes informations notamment publiées ce jour dans le journal "le Monde", un rappel sur les contraceptifs de troisième génération, extrait du document de la Haute Autorité de santé datant de 2008, http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2008-11/reevaluation_des_contraceptifs_oraux_de_3eme_generation.pdf

"Mais je prends cette pilule depuis des années sans soucis que dois je faire ?"

Dans tous les cas éviter le tabac, surveiller la tension, le choléstérol, le taux de sucre sanguin, vérifier les antécédents personnels ou familiaux (de thromboses notamment).

D'après la publication le sur-risque thromboembolique veineux ne justifierait pas un arrêt brutal du contraceptif concerné si celui ci est bien supporté depuis une longue période, mais sans doute refaire un point avec le médecin prescripteur pour ré évaluer la méthode la plus appropriée.

Mais quid des contraceptifs hormonaux non oraux par "patch" (Evra ® ) ou par anneau (nuvaring ®) ou par implant (implanon ®) sur ce risque thrombotique?

  • Concernant Evra ®, la revue indépendante "prescrire" a souligné le risque accru de thrombose : cliquez ici

  • Concernant Nuvaring ®, je n'ai pas, ce jour, trouvé de données fiables.

  • Concernant Implanon ®, je n 'ai pas relevé de données remarquables sur le risque de thrombose (qui nous intéresse dans le présent billet ), mais comme tout médicament il présente d'autres risques (cliquez ici) mais c'est un autre débat.

Pour conclure :

Cela fait des années que les médecins alertent sur ce sujet, notamment les médecins généralistes.

à lire :

Rappelons que les risques thrombotiques sont très faibles malgré tout.

Et que si vous fumez la priorité est d'arrêter... le tabac

Dr F Dussauze médecin généraliste 92 1 14562 9

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée.

Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge

Contraceptifs à prOscrire ? Lesquels sont incriminés ?

Rédigé par Dr Frédéric Dussauze

Publié dans #medicaments, #gynéco, #contraception, #Effets secondaires, #Controverses, #desogestrel, #thrombose

Commenter cet article